Une magnifique histoire, un très beau premier roman

Voici un roman pas comme les autres, le genre de livre que je ne lis pas habituellement et que je suis ravie d’avoir ouvert ! C’est donc l’histoire d’un combat, une des premières fois où on s’intéresse à la survie d’espèces animales, à une époque où la crise de 1929 était plus que fraîche et où il était difficile aux hommes de survivre… Alors les animaux ! Mais la persévérance de cette femme et son audace vaincront tous les obstacles. Si Wilma n’a pas vraiment existé, ce combat si, et c’est formidable de le découvrir d’une manière si enlevée. Et c’est également le combat des femmes, peu considérées à cette époque, que nous conte l’auteur. Wilma nous prouve que quand on veut, on peut vaincre toutes les barrières, et ça fait du bien de le rappeler ! J’ai particulièrement apprécié sa rencontre forcée avec le président des Etats-Unis, Roosevelt à l’époque, moment drôle, absurde et montrant à lui tout seul la force de ce personnage inventée par l’auteur. Mais on ne peut que se dire que si de telles personnes n’existaient pas réellement, aucun combat ne pourrait être mené…

Une magnifique histoire bien menée, sur un sujet original que je n’aurais pas pensé qu’il m’intéresserait autant. Une belle découverte, encore une belle réussite des éditions Préludes qui ont su découvrir ce beau premier roman et lui laisser sa chance.