La Maison à droite de celle de ma grand-mère

La Maison à droite de celle de ma grand-mère

"Giacomo, ne tarde pas. Les médecins sont formels, la fin est proche."
C'est ainsi que notre héros, un jeune traducteur espiègle et rêveur, retourne sur l'île de son enfance, où sa grand-mère est au plus mal. Et alors qu'il doit rendre un travail sans tarder, soudain, c'est toute la Sardaigne qui le retient : Maria, sa mère, qui n'a jamais vraiment compris pourquoi son fils adoré l'avait quitté, Mario le père taiseux, l'envahissant oncle Gavino, Manuella l'épicière du village, dont Giacomo était secrètement amoureux quand il était enfant, la jolie dottoresse Alessandra, qui s'occupe de la nonna à l'hôpital, Fabrizio, l'ami d'enfance au corps cabossé et au grand coeur, et, surtout, le mystérieux Capitaine, figure tutélaire et énigmatique...
D'une crique perdue aux ruelles pittoresques que bordent les maisons de couleur, entre une bouchée de dolci et les pastilles miraculeuses du docteur Ignazio, pas de doute, la maison de Giacomo est une île. Mais pourra-t-il en repartir ?

Avec ce nouveau roman, c'est une véritable déclaration d'amour à la Sardaigne que propose Michaël Uras, mais aussi une ode aux petits bonheurs et aux joies simples de la vie, le tout porté par une écriture malicieuse et entraînante. Dépaysement et plaisir garantis.

FINALISTE DU PRIX MARCEL AYME 2017.

Un vrai petit bonheur de lecture ! RTBF

Un roman délicieux qui porte un regard joyeux sur les livres. Télé 7 jours
 
15.90 €
10.99 €
Parution: 
28/02/2018
Format :
130 x 200 mm
Nombre de pages : 
320
EAN : 
9782253107903

Michaël Uras rend, dans ce paysage écrasé par le soleil, chaque personnage attachant, même le plus secondaire d'entre eux ...Lire en entier

Michaël Uras met de l’émotion, de la tendresse, du vécu, de la beauté et de l’humour aussi. Lisez-le ! Pour la ...Lire en entier

Voges Matin

09/03/2018

À la lecture de "La maison à droite de celle de ma grand-mère", on rit tout autant qu'on est ému. [..] Placé sous le signe de la couleur ou plutôt des couleurs, le livre est une ode délicate mais sans concession à la Sardaigne.

L'Est Republicain

08/04/2018

Michaël Uras sait dépeindre la douce torpeur qui s'est emparée de ce village aux mille couleurs. Où, derrière la légèreté garantie par le vent et le soleil, les existences se crispent vite : dans une île, on est toujours au bord du monde.

Prolongez votre lecture grâce à ces « passerelles » imaginées entre ce Préludes inédit et des titres du Livre de Poche. Une balade littéraire riche en découvertes et redécouvertes !

Livres Passerelles