Ce livre nous laisse en apnée de chapitre en chapitre.

En lisant le résumé, ce livre m’a tout de suite fait penser à un roman que j’ai adoré et lu à en corner les pages : « Elle s’appelait Sarah » de Tatiana ROSNAY. L’auteur Jason HEWITT, non connu en France pour l’instant, commence sa carrière avec une histoire de fiction mais avec des situations réelles qui se sont passées pendant la Seconde Guerre Mondiale. Nous pouvons dire qu’il ne commence pas sa carrière avec un sujet facile mais avec une histoire touchante.

Tout au long de ce roman, nous apprenons le passé, les douleurs des deux personnages principaux, ce qui explique leurs personnalités d’aujourd’hui. Lui, a vu des horreurs en faisant la guerre, ses co-équipiers se sont même entretués. Lydia quant à elle, est partie de sa famille, pour quelles raisons ? Pourquoi ses parents ne sont pas là et pourquoi n’est-elle pas au courant?